Subhas Purgus, partenaire de la société KPMG Maurice, s’est rendu au CCID ce mardi 23 juin dans le cadre de l’affaire BAI.

Il fait partie des auditeurs suspecté d’avoir agi en infraction à la Financial Reporting Act et soupçonné d’être impliqué dans le “cover-up” de la banqueroute de la BAI depuis 2009.

La pandémie de COVID-19 et le confinement national ont eu pour effet que le dossier de la firme d’experts-comptables de KPMG dans cette affaire, a été mis In Abeyance au Central CID.

Subhas Purgus (avec la cravate rouge)

Cette semaine, les conseils légaux des parties devraient se rendre au Central CID afin d’établir un calendrier de travail et prendre connaissance dans les grandes lignes des faits qui sont reprochés à leurs clients, notamment des infractions sous la Financial Reporting Act.

Les officiers du Central CID sont déjà en possession non seulement du rapport de l’enquête du Financial Reporting Council, mais également de tous les documents compromettants, dont la Powerpoint Presentation de KPMG aux anciens responsables du groupe BAI.

A lire également : 

-Opération Daylight Robbery – BAI : l’étau se resserre autour de KPMG

-Opération Daylight Robbery- Saison II : KPMG dans de sales draps !