« Si la police ‘means business’, ce n’est qu’une question de jour avant que des arrestations aient lieu ». C’est ce qu’a déclaré Rama Valayden, un des avocats retenus par la famille de Soopramanien Kistnen, ce jeudi 31 décembre en conférence de presse.

Il a affirmé avoir remis une vidéo au DCP Heman Jangi, patron du Central CID, lors de sa rencontre avec ce dernier. Cette vidéo liée à l’affaire Kistnen, selon l’avocat, montrerait les agissements de certaines personnes dans un champ de canne.

Concernant Pravin Kanakiah, un Procurement Officer du ministère des Finances retrouvé mort à La-Roche-Qui-Pleure, Souillac, le vendredi 11 décembre, l’avocat aurait remis “des informations cruciales” à la police.

Selon Me Valayden, l’enquête avance “beaucoup trop lentement”. A cet effet, il demande de lancer un « public reward » afin d’acquérir plus d’information.

Il a défié également tous les ministres de rendre public les noms de leur Constituency Clerk.

Par ailleurs, il a lancé un appel aux Mauriciens de porter un toast, ce jeudi, pour “un réveil de la vérité, de la démocratie et d’un état de droit”.

Pour Sanjeev Teeluckdharry, le panel d’avocats dans cette affaire « ne travaille pas en compétition avec la police mais en complément ». Il a affirmé être en quête de justice et de vérité.