L’ex-Acting GM du CEB, Shamshir Mukoon, a été convoqué au bureau de l’Independent Commission Against Corruption ce vendredi 22 janvier dans le cadre de l’enquête au sujet de l’allocation du contrat du Saint-Louis Rehabilitation Project.

Les officiers de l’ICAC devaient entamer les procédures administratives sous la Prevention of Corruption Act (PoCA) pour une inculpation provisoire de l’ex-Acting GM du CEB. Toutefois, à la mi-journée, Shamshir Mukoon quittait librement l’enseigne de l’ICAC.

Pour rappel, ce dernier était également à l’ICAC, hier après-midi, pour un énième round de questions-réponses Under Warning.

Comme indiqué dans l’édition du Mauricien du 21 janvier, l’organisme serait en possession de « preuves irréfutables » quant à la présence d’une taupe au sein du Central Procurement Board au bénéfice de la firme danoise de Burmeister & Wain Scandinavian Contractor.

Lire plus dans l’édition du Mauricien du vendredi 22 janvier.