Photo illustration
Un protocole d’accord concernant l’acquisition d’une moissonneuse pour la récolte de la canne à sucre par les petits planteurs a été signé hier, lundi 22 juin, entre la Mauritius Cooperative Agricultural Federation Ltd (MCAF) et la Mauritius Cane Industry Authority, à Réduit.
 
Cette initiative permettra aux petits planteurs de faire face au manque de main-d’œuvre, en particulier pendant la saison de récolte, et d’améliorer leur productivité.
 
Le Budget 2019/2020 prévoyait d’ailleurs une somme de Rs 15 millions pour l’acquisition d’une moissonneuse. A cet effet, le gouvernement offre une subvention de 51% du montant décaissé pour l’acquisition de cet équipement, tandis que les 49% restants seront réglés par le MCAF sur une période de sept ans. Le protocole d’accord précise les conditions d’utilisation et de l’entretien de l’engin.
 
Présent lors de la cérémonie, le ministre des PME et des Coopératives, Sunil Bholah, a affirmé que la mécanisation agricole est la solution au manque criant de main-d’œuvre pour la récolte. Il est convaincu que ce nouvel outil apportera un soulagement considérable aux agriculteurs.
 
Pour sa part, le ministre de l’Agro-industrie, Maneesh Gobin, a souligné que ce soutien technique aux planteurs de canne et la récente mise sur pied d’une unité de production de semences à la Maison des Eleveurs à Henrietta font partie des projets gouvernementaux destinés à stimuler l’agriculture locale.
« Le partenariat entamé par nos deux ministères est basé sur une volonté de concrétiser des objectifs communs visant à assurer le développement du secteur agricole et le renforcement de la sécurité alimentaire dans le pays », a-t-il déclaré.