Les administrateurs d’Air Mauritius Sattar Hajee Abdoula et Arvind Gokhool, se penchent sur le dossier des Executive Vice Presidents (EVPs) en poste chez Air Mauritius, transformés en des sièges éjectables. On parle de dégraissage à ce niveau de plus de 65 %, soit avec potentiellement seulement deux de ces EVPs restant en poste dans la conjoncture.

Cette nouvelle a pris plusieurs cadres de MK de court avec le duo Sattar Hajee Abdoula–Arvind Gokhool visant aussi certains au niveau de la haute hiérarchie d’Air Mauritius. Les principaux concernés ont, selon les informations recueillies, été informés de la démarche à venir des administrateurs et ont aussi été offerts leurs offres de sortie.

Pour l’heure, aucune indication n’a transpiré quant aux identités des sacrifiés. On leur aurait fait comprendre que la compagnie ne pourra pas soutenir leurs packages salariaux et qu’ils devraient faire leurs valises.