Photo illustration

Les personnes détenteurs d’un billet d’Air Mauritius qui se sont vues refuser un remboursement en raison de la situation financière d’Air Mauritius ne baissent pas les bras. Avec la probabilité que la compagnie aérienne soit liquidée et “rebranded”, ces personnes se sont regroupées sous une seule plate-forme, l’Air Mauritius Tickets Holders pour agir. Ils demandent une garantie aux administrateurs que si MK est liquidée, leurs billets seront toujours valides et remboursables. Chaque personne a pris l’initiative d’écrire aux administrateurs et députés de sa circonscription.

Alors que la situation d’Air Mauritius devient de plus en plus incertaine, les voyageurs qui avaient réservé un billet avec la compagnie mais qui récemment se sont vus refuser un remboursement de leur billet sont de plus en plus inquiets. Ils sont plus d’un millier à détenir un billet converti en “voucher” par Air Mauritius après qu’elle a été placée sous administration volontaire.

Selon ces personnes, l’option de liquidation et de “rebranding” se précise davantage, d’où l’idée de créer une plateforme commune pour faire entendre leur voix. Ces personnes qui ont déjà été prises au dépourvu avec un refus de remboursement souhaitent avoir une garantie des administrateurs que si la compagnie est liquidée et “rebranded”, leurs droits seront sauvegardes. « I would be grateful if you could provide a formal commitment stating that the tickets I hold will be honoured by Air Mauritius, or by the new airline which would be set up in case Air Mauritius goes into liquidation », peut-on lire de la lettre.

Chaque membre de cette plateforme a personnellement adressé cette lettre aux deux administrateurs et chacun aux députés de sa circonscription. Ils demandent tous aussi aux députés de soulever cette question au Parlement.

Après l’envoi de cette lettre, la plateforme qui a déjà atteint mille adhérents compte solliciter l’avis légal pour la marche à suivre. Elle souhaite sensibiliser par rapport à leurs droits en tant que consommateurs.

Pour rappel, le 21 mai dernier, des milliers de passagers ont été pris au dépourvu en apprenant a travers leurs agences de voyages qu’Air Mauritius avait pris la décision de ne plus aller de l’avant avec sa politique de remboursement pour les voyages dont les billets ont déjà été payes pour cette année. Si dans un communiqué émis le 10 mars, MK avait donné l’assurance de rembourser les billets annulés, elle est revenue sur sa décision. Ainsi les passagers de MK n’auront d’autre choix que d’accepter un “voucher” valide de deux ans et reporter la date de leur voyage.

Placée sous administration volontaire, la compagnie ne peut débourser de l’argent pour rembourser ces centaines de passagers qui ont tout de même déjà payé pour leurs billets d’avion depuis quelques mois. Air Mauritius propose à la place un “voucher” valide de deux ans. Ainsi, le client n’aura autre choix que d’accepter de reporter son voyage à une date ultérieure. Durant ces deux ans, le client pourra voyager à n’importe quelle période de l’année ou même changer de destination tant que le montant du billet correspond au prix de la destination initiale. Les billets sont aussi transférables.