- Publicité -

AKNL revient à la charge avec une « assemblée des citoyens »

Les activistes de la plateforme Aret Kokin Nou Laplaz (AKNL) dont Ashok Subron se sont réunis hier, mardi 20 février pour faire le point sur leur combat « contre le pillage et la privatisation des plages mauriciennes ».

- Publicité -

Dans le cadre du 50e anniversaire de l’indépendance, la plateforme estime que le gouvernement doit venir avec des solutions pour parer à ce problème qui selon eux est devenu un « débat national ».

S’agissant du projet de Pomponette, le Kolektif Aret Kokin Nou Laplaz a sollicité l’Attorney General, Maneesh Gobin pour une rencontre d’urgence, en faisant ressortir que ce dernier devait se manifester, étant un élu de la circonscription no13, Rivière-des-Anguilles–Souillac.

AKNL a profité de l’occasion pour donner rendez-vous à la population mauricienne notamment aux « Beach Lovers » pour une « assemblée des citoyens » le dimanche 11 mars à la plage de Pomponette.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour