Vous souhaitez perdre du poids ou maintenir un poids santé sans pour autant suivre un régime drastique ? Surtout après les repas de fêtes, souvent très copieux ? Simples, faciles et efficaces, ces trucs pour maigrir pourraient faire toute la différence !

Commencez par une soupe
La soupe est l’arme secrète de ceux et celles qui réussissent leur régime ! Une étude menée en 2014 a démontré que les personnes qui consommaient régulièrement de la soupe présentaient un tour de taille inférieur à celles qui n’en mangeaient pas. Recherchez les soupes à base de lait écrémé ou faibles en sel et ajoutez-y vos légumes préférés pour un apport de fibres aux propriétés amincissantes.

… et terminez avec du pain
Selon une étude publiée dans Diabetes Care, des personnes atteintes du diabète de type 2 affichaient un pic glycémique 30 fois supérieur lorsqu’elles mangeaient du pain avant plutôt qu’après le repas. Des recherches connexes ont révélé qu’une hausse rapide du taux de sucre dans le sang engendrait des réactions hormonales et métaboliques qui stimulaient la boulimie chez les personnes obèses.
Manger du pain après le repas a pour effet de ralentir la conversion des glucides raffinés en sucre, ce qui permet de mieux contrôler l’appétit, en particulier chez les personnes qui ont des problèmes de poids, de résistance à l’insuline ou de diabète.

Ajoutez des fibres au petit déjeuner
Le petit déjeuner est le moment par excellence pour compléter votre apport en fibres. Les personnes qui mangent des céréales riches en fibres augmentent de 80% leur capacité à atteindre leur objectif de fibres quotidien. Ajoutez des fruits frais à vos céréales matinales et remplacez le pain blanc par du pain de grains entiers.

Mangez des œufs sans réserve
Les œufs sont « fabulœufs » pour l’alimentation, ce qui les qualifie à juste titre au rang de super-aliment. Faible en calories, un seul œuf contient plus de 6g de protéines de haute qualité et 12 différentes sortes de vitamines et minéraux dont le sélénium antioxydant, les vitamines B2 et B12 ainsi que les caroténoïdes (lutéine et zéaxanthine) qui contribuent à abaisser le risque de dégénérescence maculaire.
Le lien entre la consommation d’œufs et les pathologies cardiaques ne semble pas justifié. Et à moins d’un avis contraire du médecin, il n’y a aucune restriction en ce qui concerne les œufs, car les spécialistes s’accordent pour admettre que l’impact que l’on attribuait aux œufs sur le taux de cholestérol a été grandement exagéré.

Vive le jus d’orange
L’organisme absorbe mieux le fer contenu dans les œufs si on l’accompagne de vitamine C. Dans le même ordre d’idée, presser un citron sur ses épinards est une excellente initiative. Ces légumes vert foncé constituent une bonne source de fer et le fait de combiner les épinards avec de la vitamine C (d’où l’ajout de jus de citron) facilite l’absorption de ce minéral de source végétale. Ainsi, vous serez moins fatigué et n’aurez plus besoin de compenser par des aliments riches en calories. Si vous le pouvez, privilégiez une orange au jus d’orange pour profiter des bienfaits santé des fibres.

Adieu aux viandes transformées
Une étude de l’École de santé publique de Harvard a révélé que les personnes qui consommaient couramment des viandes transformées (fumées, salées, saucissons, etc.) affichaient un risque de maladie cardiaque 42% plus élevé et de diabète de type 2 (19% plus haut) que celles qui n’en mangeaient pas.
Dès lors, qu’allez-vous mettre dans votre sandwich du midi  ? S’il vous reste du poulet de la veille, placez-le entre deux tranches de pain multigrains riche en fibres avec des tomates tranchées et de la laitue. Optez pour une viande plus maigre, plutôt qu’une viande transformée riche en matières grasses et en sodium.

Yaourts en collation
Faible en calories, le yaourt nature est une excellente collation pour calmer la faim et éviter les rages de sucre. Elle constitue une bonne source de calcium, de protéines et de potassium. Cependant, son statut de super-aliment lui vient également des bactéries probiotiques que l’on retrouve dans les yaoourts fermentés et qui contribuent à maintenir l’équilibre de la flore intestinale.
Nous commençons à peine à comprendre comment un bon équilibre bactérien dans l’intestin est bénéfique sur la santé et sur la longévité. Le yaoourt à base de ferments actifs est particulièrement recommandé aux personnes qui souffrent de troubles intestinaux comme la constipation, la diarrhée ou le syndrome du côlon irritable.

Renoncez aux boissons gazeuses
Les boissons gazeuses, qu’elles soient diètes ou non, sont liées à l’augmentation du tour de taille. Remplacez-les par un thé glacé naturel, de l’eau pétillante, telle quelle ou avec une tranche de citron ou de lime pressée ou avec un trait de jus de fruits naturel.

De l’ail dans votre assiette
Lorsque vous émincez ou écrasez une gousse d’ail, elle libère de l’alliinase, une enzyme qui provoque la synthèse de composants utiles pour combattre diverses maladies. Attendez 10 à 15 minutes, car une cuisson trop rapide de l’ail pourrait désactiver cette enzyme. Riche en saveurs, l’ail procure beaucoup de goût aux aliments, mais très peu de calories.

Au four, les pommes de terre
C’est en les cuisant au micro-ondes ou au four conventionnel que vous conserverez le plus de nutriments. Si faites bouillir vos pommes de terre après les avoir pelées, vous allez perdre toutes les fibres qui se trouvent dans la peau ainsi que les deux tiers de la vitamine C. Privilégiez également le four à la cuisson au beurre ou à l’huile pour couper les calories.