Le père Jean Maurice Labour, vicaire-général et responsable du Comité diocésain sur les abus sexuels, s’est dit « fortement attristé par ces violences faites aux enfants », suivant des allégations d’agressions sexuelles portées contre le père Vincent Thareparambil, originaire de l’Inde.

En mission dans l’île en 2013, il aurait abusé de sur deux mineures avant de repartir en Inde en septembre 2018.

« Nous nous engageons à pleinement collaborer avec la police et les autorités nécessaires pour que la vérité soit faite. Nous sommes de tout cœur avec la victime et tous ceux et celles qui souffrent de cette situation », explique le père Jean Maurice Labour.