Manchester United's Portuguese midfielder Bruno Fernandes leaps to volley a cross during the English Premier League football match between Manchester United and Sheffield United at Old Trafford in Manchester, north west England, on January 27, 2021. (Photo by Tim Keeton / POOL / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No video emulation. Social media in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No use in betting publications, games or single club/league/player publications. /

Manchester City a l’occasion de confirmer son statut de nouveau leader contre le dernier Sheffield United samedi, lors de la 21e journée de Premier League, alors que son dauphin Manchester United se déplace à Arsenal (9e) pour un match de gala et de vérité.

Un faux-pas inattendu mercredi à Old Trafford contre cette même lanterne rouge (1-2) et les joueurs de Ole Gunnar Solskjær ont vu leurs grands rivaux de City leur griller la politesse.

« City » n’a pas fait de détails de son côté (5-0) sur la pelouse du relégable West Brom et pourrait, sur sa lancée, accroître son petit avantage (1 seul point) sur son voisin, si d’aventure Arsenal, victorieux mardi à Southampton, confirmait l’embellie.

A trois semaines de son 8e de finale aller de Ligue des champions chez les Allemands de Mönchengladbach (le 24 février), l’équipe de Pep Guardiola reste sur une impressionnante série de 11 victoires d’affilée, en comptant la Coupe d’Angleterre et la Coupe de la Ligue. Il faut remonter au 15 décembre pour voir les « Sky Blues » céder leurs derniers points, concédant un match nul (1-1) face à West Brom.

Depuis lors, certes face à des équipes loin de faire figure de cadors, à part Chelsea battu 3 à 1 début janvier, les Mancuniens ont impressionné. Même s’ils doivent se passer de leur créateur belge Kevin de Bruyne, touché aux adducteurs le 22 janvier face à Aston Villa (2-0) et qui pourrait être absent encore 4 à 5 semaines.

Dans cette lutte très serrée, avec les quatre premiers qui se tiennent en 4 points, Leicester, 3e à deux points de la tête, recevra Leeds (12e) dimanche.

Juste derrière, Liverpool, aux récentes productions plutôt inquiétantes, a bien réagi jeudi en s’imposant à Tottenham (3-1) et en repoussant du même coup les Spurs qui les talonnaient.

Les Reds, qui ont mis un terme à une série de 5 matches sans victoire, auront cependant fort à faire dimanche sur la pelouse de West Ham, fringant 5e de Premier League, et qui reste sur un succès à Crystal Palace, grâce notamment à un doublé de son milieu relayeur tchèque Tomas Soucek.