« Mo ena bann kopi de bann resi  Pravind Jugnauth« . En conférence de presse ce samedi 7 novembre, le leader du MMM, Paul Bérenger, est revenu sur  l’achat d’une propriété à Angus Road, Vacoas, par le Premier ministre Pravind Jugnauth, avec un transfert de Rs 20 millions à l’étranger – affaire évoquée au parlement mardi dernier.

Il a déploré le fait qu’il n’y a eu aucune réponse aux interpellations supplémentaires quant au rôle de Loganaden Govinden, aussi connu sous le nom d’Alain Govinden, un des protagonistes cité dans cette affaire.

Pravind finn kasiet derier l’ICAC. So pretex se ki l’ICAC pe fer enn lanket depi preske 10 ans ek Speaker finn protez li », a soutenu le leader du MMM.

Ce dernier attire également l’attention sur les activités de la Mauritius Investment Corporation Ltd (MIC), qui a reçu Rs 80 milliards en provenance des réserves de la Banque de Maurice dans le sillage de la pandémie.

« Il y a un Black-out total sur cet argent », a-t-il lancé avant de souligner que son parti ne jettera pas les armes pour réclamer la vérité sur toute cette affaire. « Nou pa pou aret reklam la transparans« .

Interrogé sur le dynamisme actuel des membres de l’opposition pour le plan d’actions contre le gouvernement, Paul Bérenger a soutenu que le MMM, le PTr et le PMSD continueront de coordonner leurs interpellations au sein du parlement.

Évoquant les élections présidentielles en Amérique, il a relevé que « tout indique que Joe Biden se dirige vers une victoire ». Si cela s’avère, estime-t-il, il sera important de prendre de nouvelles initiatives sur le dossier Chagos avec lui.