La Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis, assistée d’autres unités de la police, est à la recherche de Louis Steven Engutsawmy (27 ans) et de Sténio Mariane (29 ans), qui ne donnent plus signe de vie depuis vendredi. Ces deux habitants de Tranquebar avaient quitté leur maison vendredi soir en disant à leurs proches qu’ils se rendaient dans un restaurant à Batterie-Cassée, où devait se dérouler une soirée dansante. Ce n’est que samedi après-midi que les membres de leur famille ont commencé à se poser des questions en ne les voyant pas rentrer. Ils les ont contactés sur leur portable, mais n’ont pas eu de réponse. Proches et amis ont alors entamé plusieurs battues dans les faubourgs de la capitale, mais sans succès. Ils ont signalé leur disparition à la police.

Mais depuis dimanche, les proches des disparus ont reçu des messages étranges en provenance des portables de ces derniers. Mais personne ne prend l’appel. Leur interlocuteur qui dit s’appeler Maïta leur envoie des photos de cercueils et d’autres objets morbides sans donner plus de détails. Les proches de Steven Engutsawmy et de Sténio Mariane sont dans l’angoisse et ignorent s’ils ont été kidnappés, séquestrés ou s’il s’agit d’une farce. Ils ont montré les messages à la police qui essaie de faire la lumière sur ce cas de disparition.

Les enquêteurs comptent se rendre au restaurant concerné à Batterie-Cassée afin d’obtenir des images des caméras de surveillance pour établir si vraiment les deux amis étaient sur place vendredi soir et tenter d’établir leur itinéraire grâce aux caméras de Safe City. Des développements sont attendus dans cette enquête.