L’injonction de Me Rouben Mooroongapillay au sujet de l’accès de 17 cadres indiens de la compagnie Larsen & Toubro à Maurice a été rejetée en Cour suprême.

Après avoir objecté à l’arrivée de travailleurs indiens, l’homme de loi avait par la suite saisi la justice pour réclamer l’intervention d’un juge en référé, par le biais d’une demande d’injonction.

Ce sont toutefois au final quatre cadres de Larsen & Toubro Ltd qui ont foulé le sol mauricien après un voyage à bord du vol en provenance de l’Inde vers 23h50 hier.

La juge Aruna Devi Narain, siégeant en référé, a rejeté sa demande, dans une décision prise hier soir, soit peu avant 19h. Elle a notamment avancé que les demandeurs n’ont pas de Locus Standi pour une telle intervention en justice.

Les quatre ressortissants indiens passeront 28 jours en quarantaine, avant de commencer leur travail à Maurice.

Retrouvez plus de détails dans l’édition du Mauricien de ce jeudi, 29 avril.