Me Rouben Mooroongapillay, accompagné de l’avocat Alvin Jawaheer, ont déposé une injonction en Cour suprême ce lundi, 26 avril, pour empêcher l’arrivée de travailleurs indiens sur le territoire mauricien, prévu le 28 avril sur un vol d’Air Mauritius.

Selon ce dernier, cet arrivée des travailleurs indiens est « très dangereux surtout si le gouvernement estime avoir à coeur la santé publique ».

«  Je pense que c’est une mauvaise décision. C’est pour cette raison que nous avons approché le judiciaire afin d’empêcher les travailleurs d’entrer à Maurice. D’ailleurs en Europe, les grands pays étrangers ont fermé leurs frontières à l’Inde. Le test PCR à Maurice ne détectera pas le troisième variant en circulation. Pour la sécurité des Mauriciens, c’est important que les travailleurs étranger ne rentrent pas à Maurice, du moins pas pour le moment », a déclaré Me Mooroongapillay.