Les officiers du ministère des Arts et du Patrimoine culturel se penchent sur l’élaboration d’un plan pour mettre la Tour Koenig à la disposition des artistes plasticiens. C’est ce qu’a indiqué le ministère de tutelle, Avinash Teeluck à la suite d’une visite de ce site classé patrimoine national, la semaine dernière. C’était en présence de Jean-François Chaumière, président du centre Nelson Mandela pour la culture africaine.

Le ministre de tutelle a annoncé les objectifs : créer un espace pour sensibiliser le public à l’art, et le promouvoir et encourager les jeunes talents. Le bâtiment, nouvellement rénové, a été livré le 31 mai dernier.

Avinash Teeluck a exprimé sa satisfaction concernant les travaux de restauration entrepris sur le site pour un montant d’environ Rs 8.7 millions et qui a duré deux ans. « Il s’agit d’un projet en deux phases financé par le Lottofund », a-t-il précisé. « La première phase concernait le remplacement du toit, une mise à neuf du sol et le comblement des joints, à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment. Provision avait également été faite pour l’aménagement des ouvertures.

La deuxième phase concernait l’aménagement d’une mezzanine avec des escaliers ainsi que le sol », devait-il poursuivre. Et de rassurer que « les travaux ont été effectués dans le respect des normes de la restauration d’un site du patrimoine et qu’ils sont réversibles ».

Il devait faire ressortir que le Lottofund sert à financer des projets de restauration des sites du patrimoine. Et d’ajouter que « ce projet de rénovation est en ligne avec les mesures budgétaires 2021-2022 concernant le secteur du patrimoine ». Le ministre de tutelle a également noté que le gouvernement a mis en place un comité public-privé pour développer des stratégies pour la restauration des sites du patrimoine local.