« Au-delà des pétitions électorales visant le Premier ministre, 70% de la population ne lui fait pas confiance », a observé le chef de file du PTr, Arvin Boolell, en conférence de presse ce vendredi.

Arvin Boolell a souligné que deux ministres ont quitté leur poste, durant ce présent mandat, en raison de scandales dans lesquelles ils se trouvent cités. A savoir Ivan Collendavelloo, révoqué après des révélations dans l’affaire St-Louis, et Yogida Sawmynaden, témoin dans l’enquête judiciaire entourant le meurtre d’un agent du MSM au no 8.

Il dénonce ainsi que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, reste « boulonné en dépit de l’affaire Angus Road avec des allégations sérieuses » à son encontre.

A cet effet, il a fait ressortir que 37 questions parlementaires sur Angus Road, qui concerne des acquisitions de terrain par le Premier ministre et son épouse, sont restées sans réponse depuis le 4 mars. Notamment grâce aux « agissements » du Speaker de l’Assemblée nationale, Sooroojdev Phookeer, dont le départ a été réclamé hier lors d’une manifestation d’anciens parlementaires.

A ce chapitre, Arvin Boolell lance un appel au président de la République, Pradeep Roopun, qui a d’ailleurs eu une rencontre avec trois membres du PTr à ce sujet.

« Rien ne l’empêche d’appeler le Speaker pour la bonne marche de la démocratie afin que chacun assume ses responsabilités. On ne peut pas continuer à vivre dans un pays où les ressources sont gaspillées », a déclaré Arvin Boolell.