C’est le naufrage du MV Wakashio à quelques mètres de nos plages qui sera au cœur du Question Time ce mardi, 18 août. Pas moins d’une dizaine de questions sont à l’agenda autant pour le Premier ministre que pour les autres ministres concernés au premier chef par cette catastrophe écologique.

C’est Farad Aumeer qui donnera le coup d’envoi de cette série avec une question pour le Premier ministre sur le système de surveillance radar des zones côtières et maritimes. L’élu du PTr veut savoir quels sont les équipements qui sont en service et ceux qui sont en panne. Son collègue du PTr Eshan Juman restera sur le même sujet et il demandera à Pravind Jugnauth de dire quel est le montant annuel du coût de la maintenance des radars et si ces équipements sont régulièrement vérifiés. Kushal Lobine reste sur le sujet des substances dangereuses et il demandera au Premier ministre de dire où elles sont stockées dans les zones interdites du port ainsi que le volume concerné.

Aadil Ameer Meea adressera aussi une question au ministre Sudheer Maudhoo sur une évaluation des dégâts causés par la fuite d’huile lourde sur les ressources naturelles et la pêche, le résultat de cette étude et s’il a rencontré les pêcheurs et les plaisanciers affectés par cette catastrophe et si une compensation leur sera accordée. Le même député voudra aussi savoir du ministre si des contacts ont été établis avec les propriétaires du Wakashio en vue de l’amener à restaurer notre écosystème marin.

Ashley Ittoo, député du MSM, s’intéresse plus aux précautions contre la Covid imposées aux experts qui sont venus de l’étranger pour se pencher sur le problème de l’échouage du Wakashio, les pays dont ils sont issus, le coût de leur séjour, les mesures sanitaires prises ainsi que les tests effectués.

C’est l’huile lourde récupérée du Wakashio qui intéresse le député du PTr Fabrice David, qui sollicitera le ministre de l’Environnement Kavi Ramano sur la manière dont elle est stockée, traitée et utilisée. Il aura aussi des questions sur des projets risqués comme le Petroleum Hub à Albion et sur le stockage du nitrate d’ammonium sur notre sol. Osman Mahomed prendra ensuite le relais pour demander au ministre de l’Environnement de dire quelles sont les mesures décidées au cas ou le Wakashio se brise en deux ou en plusieurs morceaux. Il recherchera aussi auprès du même ministre l’étendue des dégâts causés à la faune et à la flore par la fuite d’huile lourde et les mesures de restauration envisagées.

Kavi Doolub, député MSM de Mahébourg/Plaine Magnien, interrogera son collègue Sudheer Mauhoo sur une éventuelle compensation à être payée aux pêcheurs et le montant envisagé. Le député s’intéressera aussi aux conséquences sur la santé de la pollution causée par la fuite d’huile puisqu’il demandera à Kailesh Jugutpal si des tests ont été effectués sur les populations affectées.