Comme annoncé dans sa conférence de presse d’hier, Bruno Laurette, activiste social, a entamé des actions légales contre le gouvernement.

Ce mardi 11 août, il s’est rendu au CCID de Port-Louis afin de déposer une charge de « culpable omission » contre le ministre de l’Environnement, Kavy Ramano, le ministre de la Pêche, Sudheer Maudhoo, et le directeur des Affaires maritimes, Alain Donat.

« Nous leur demandons de démissionner pour que l’enquête puisse se poursuivre sans ingérences politiques et ministérielles », réclame Bruneau Laurette.

Avec cette étape au CCID, l’activiste social indique qu’une série de plaintes viendront s’ajouter à cette affaire.

Pour rappel, Bruneau Laurette dénonce les « négligences » à la sécurité nationale dans le sillage de l’échouement du vraquier sur les récifs de Pointe d’Esny le 25 juillet.