L’église Saint-Sauveur, à Bambous, dont le curé est Sylvio Lodoïska, et qui est actuellement en rénovation, avait reçu la visite de cambrioleurs en fin de semaine dernière. Ils avaient emporté des matériaux de construction, des bardeaux, des tôles cannelées et du bois de charpente. C’est le chef du chantier, responsable des travaux, qui a découvert la disparition de ces matériaux. Le montant du préjudice est évalué à Rs 150 000.

Selon des informations disponibles, les malfaiteurs auraient tenté de faire main basse une première fois sur les matériaux de construction le jour où le pays avait été copieusement arrosé. Mais ils auraient changé d’avis, car ils avaient laissé des traces. Toutefois, ils sont retournés vendredi, jour férié, pour commettre leur forfait.

Dimanche dernier, une équipe composée de jeunes de la paroisse de Saint Sauveur était mobilisée et a organisé une battue aux alentours de l’église en vue de retrouver les matériaux volés. Résultats : ils ont découvert quelques matériaux avariés. « Nous sommes déjà sur une piste », confient, au Mauricien, des enquêteurs de l’Ouest.
Le curé de la paroisse de Saint Sauveur, Sylvio Lodoïska, explique que la rénovation de l’église avait démarré en novembre 2020. « La toiture de l’église, qui est en bois, avec une toiture de bardeaux, était avariée. Nous avions fait appel à des experts pour un constat. Résultat : la toiture étant abîmée, il faut à tout prix rénover. C’est pour cela que les démarches ont démarré pour retrouver le professionnel et le spécialiste pour les travaux en bois. »

Le curé saisit cette occasion pour lancer un appel aux paroissiens et autres volontaires pour contribuer financièrement à la rénovation de cette église. « L’église vit de nos dons. Elle accomplit sa mission grâce à votre générosité », rappelle-t-il.

Pour l’histoire, en 1841, père Jacques Désiré Laval s’était employé très activement à la construction d’un lieu de culte à Bambous. L’édifice long de 80 pieds et large de 30 est en bois avec une toiture de bardeaux. Le 15 juin 1849 : bénédiction par Mgr Collier de la petite chapelle de Belle-Isle ou Bambous appelé Saint-Sauveur, construite gratuitement par les fidèles de père Laval.