Le jockey Jeannot Bardottier a été libéré sous caution après sa comparution devant le tribunal de Pamplemousses, ce jeudi 6 août.

Il s’est acquitté d’une caution de Rs 25 000 et devra se rendre au poste de police de Pope Hennessy chaque samedi. Sa prochaine comparution est prévue le 2 février. Néanmoins, son homme de lois, Me Rama Valayden, affirme qu’il demandera un « early trial ».

Pour rappel, le jockey Jeannot Bardottier avait consigné ses premières déclarations au CCID le lundi 3 août sur la bande sonore où on l’entendrait faire des allégations sur une course hippique « aranze » lors d’une conversation avec son beau-père Preetam Ramgoolam et un “punter”, dont l’identité est connue par la police. « Ena dimounn zalou mwa. Se enn kou monte », avait-il déclaré à la police.

Par la suite, il a été traduit au tribunal de Pamplemousses, où une accusation provisoire de « conspiracy to commit an act of cheating » a été retenue contre lui.

À noter que la licence de Jeannot Bardottier a été révoquée par la MTC après la circulation de cette bande sonore.