ARVIN BOOLELL

Le chef de file de groupe parlementaire du PTr, Arvin Boolell, accueille favorablement l’institution d’une commission d’enquête qui rétablira les vrais faits une fois pour toutes.

« La commission devrait toutefois être présidée par deux ou trois juges en fonction. De plus, les attributions de la commission devraient inclure une vraie évaluation des économies réalisées ou les dépenses excessives enregistrées depuis 2015 concernant l’importation des produits pétroliers », a-t-il dit.

Il a observé qu’une commission d’enquête a été instituée pour faire la lumière sur une affaire qui a fait l’objet de trois jugements alors qu’aucune enquête n’a été faite sur des scandales majeurs.