Photo illustration

Un deuxième groupe de 150 Mauriciens, travaillant à bord de navires de croisière, est attendu à Maurice ce mercredi à bord d’un vol d’Air Mauritius. Ce groupe, qui comprendra un grand nombre de membres d’équipage employés par le croisiériste MSC, a été rassemblé à Rome, d’où il pourra embarquer à bord d’Air Mauritius.

Un troisième groupe de 150 personnes est attendu au pays mardi prochain, mais cette fois en provenance de Londres.

D’autre part, le rapatriement des ressortissants mauriciens se poursuit. En effet, 28 personnes sont rentrées hier de l’Inde par un vol d’Air India, 70 autres sont arrivées de La Réunion et 105 en provenance d’Afrique du Sud.

Au total, un millier de personnes ont été rapatriées durant le mois de juin, alors qu’un millier d’autres sont attendues en juillet.

Cette question de rapatriement est suivie de près dans les milieux politiques. Tous les partis de l’opposition insistent « pour que toutes les dispositions soient prises pour rapatrier tous les Mauriciens bloqués à l’étranger ». Le ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, a annoncé que, d’ici la fin du mois d’août, « quelque 4 000 passagers auront été rapatriés ».