Merven Clair a de bonnes chances d'être retenu dans ce projet

Les trois boxeurs mauriciens engagés dans la course à la qualification olympique de- meurent toujours en compétition. Après Richarno Colin et Jean-Luc Rosalba, dimanche dernier, voilà que hier soir, Merven Clair a également validé son visa pour les quarts de finale de cette compétition qualificative continentale qui se déroule au Dakar Arena au Sénégal. Engagé dans la catégorie -69 kg, il a repoussé avec brio le challenge du Botswanais Mmusi Tswiige à l’unanimité des juges (5-0) et sera en action demain face au Zambien Stephen Zimba.

Autant dire que l’espoir de voir :les représentants mauriciens en action à Tokyo en juillet prochain demeure plus que jamais réel. Tête de série no.1 de sa catégorie, Merven Clair a su faire parler son métier malgré la combativité de son adversaire. «An impressive unanumous point decision», analysait l’envoyé spécial de Olympic Channel. Fort de ce succès, le sportif de l’année 2019 et médaillé d’or des derniers Jeux d’Afrique tentera de repousser demain soir les assauts du Zambien Stephen Zimba. Ce dernier a de son côté pris le meilleur de l’Egyptien Ragab Elawady. Dans cette catégorie, il faudra noter le revers du Congolais Idress Kapenga, tête de série no.2 face à l’Angolais Nafital Goma. La tête de série no.3, à savoir le Kenyan Boniface Mogunde n’a pas fait mieux en s’inlinant face au Camerounais Alberf Mengue.

Ce sera donc un autre jour de vérité ce soir pour Richarno Colin et Jean-Luc Rosalba qui trouveront des Algériens sir le route menant aux demi-finales, donc au podium. Le premier nommé, vainqueur du Tunisien Ben Haj Akrem au tour précédent, croisera le fer avec Ya- hai Abdelli. Un boxeur qui avait subi une blessure à l’oeil lors de son duel face au Séné- galais Madar Sambou et qui avait pu poursuivre son com- bat sur autorisation médicale. Au cours de sa carrière, il a notamment remporté le titre aux Jeux Mondiaux militaires en 2015, en disposant en finale de l’Indien Dheeraj Ranji. Quoiqu’il en soit, l’aîné des frères Colin, auteur d’un parcours intéressant la saison dernière, affiche une certaine confiance. «Je sais quoi faire contre cet adversaire. Certes, je ne le connais pas, mais je suis prêt pour l’affronter».

Par contre, l’adversaire de Jean-Luc Rosalba s’annonce coriace. Younes Nemouchi, 27 ans, a en effet disputé neuf combats dans les World Series of Boxing (WSB) en remportant cinq. Champion national en quelques ocassions, il avait participé aux championnats du monde l’année dernière en Russie. Vainqueur du Slovène Daniel Zola, il s’était ensuite incliné face au Cubain Arlen Lopez, champion olympique en exercice. De ce fait, Jean- Luc Rosalba, vainqueur par forfait du Gambien Nadjie Bangara au tour préliminaire, devra demeurer sur ses gardes.