Bruneau Laurette estime que « le commissaire de police, Khemraj Servansing, agit comme un agent du gouvernement » après le communiqué restreignant l’accès au public devant la New Court House en marge de la comparution du ministre du Commerce et colistier du Premier ministre à Quartier-Militaire/Moka (No 8), Yogida Sawmynaden, pour la Private Prosecution dans l’affaire d’emploi fictif, logée par Shakuntalaz Kistnen, la veuve de l’agent du MSM du No 8.

« Akoz enn akize pe blok tou sa la rout la », s’insurge l’activiste social en prenant connaissance de la teneur de la Police Notice émise ce matin avec l’accès contrôlé aux tribunaux de la New Court House et des journalistes « parked in three corners ». Il rappelle que la capitale est déjà un lieu bondé et la fermeture d’une artère importante va causer beaucoup de préjudices aux membres du public. « Le secteur privé reprend ses activités demain, de même que la rentrée scolaire », ajoute-t-il.

Bruneau Laurette affirme qu’importe la décision de la police, il sera présent demain sur l’esplanade de cathédrale Saint-Louis. « Person pa pu kapav empess mwa al legliz. Mo invit tou morisien vinn legliz demain matin », lance-t-il à la mi-journée.