Un comité consultatif à l’écoute des doléances des pêcheurs, des écoles spécialisées pour les apprentis pécheurs, plus de soutien envers les demandeurs d’emprunt et un plan de relance pour le secteur de la pêche sont parmi les recommandations du syndicat des pêcheurs, qui exprimait ses inquiétudes post-budgétaires ce mercredi 17 juin, face à la presse.

Comme de nombreux secteurs, l’industrie de la pêche n’a pas été épargnée par la pandémie Covid-19. Touchés de plein fouet, de nombreux pères de famille n’ont pu exercer durant plus de deux mois.

« Kominote peser pe pass par period difisil », a fait ressortir, Judex Ramphul, syndicaliste.

Le porte-parole a également évoqué le « cash rate » de la pêche artisanale, qui a connu une baisse. Ils se disent dans le flou et questionnent les plans du gouvernement pour la pêche artisanale. « Eski pou redonn zot enn lot loan? Nou bizin redefinir nou fason fer tou zafer pe sanze », a-t-il ajouté.

Il indique que les pêcheurs accueillent favorablement la révision du bad weather allowance, qui a augmenté par Rs 60. Toutefois, ils sont restés sur leur faim concernant le plan de relance adéquat pour rebooster ce secteur. C’est dans ce sens qu’une lettre sera envoyée sous peu au ministre de la pêche, Sudheer Maudhoo.