photo illustration

La Police Officers Solidarity Union (POSU), accueille favorablement la prime annoncée par le ministre des Finances Renganaden Padayachy, le jeudi 4 juin lors de la présentation budgétaire, soit, Rs 15000 pour les policiers ayant travaillé pendant le confinement de la covid-19.

Jaylall Boojhawon, porte-parole, avance que « c’est sûr que nous attendions une allocation plus conséquente, mais nous sommes conscient que ce budget a été fait dans une situation économiquement difficile ». Ce dernier espère que l’état « prendra plus de considération vis-à-vis des officiers de la force de police dans le prochain rapport PRB ».

Il attire toutefois l’attention sur une des nouvelles mesures du secteur public qui stipule qu’exceptionnellement les sick leaves de cette année ne seront pas remboursés.

« Exceptionally, there will be no cash refund for unutilised sick leaves for this year. These leaves will be accumulated in the sick leave bank », peut-on lire.

« Li pa korek. Enn kote zot donn prime, lot kote zot pe tire », fustige-t-il. Jaylall Boojhawon  lance un appel au Premier ministre et soutient que les frontliners ont travaillé d’arrache-pied durant ces 72 jours dans le sillage de la pandémie et souhaite que ces efforts soient pris en considération.