le TD 18 sur les Tshirts de ses partisans

Alan Ganoo et sa protégée Tania Diolle (TD 18) ont vraiment mis le paquet pour le lancement de la ligne du tramway Quatre Bornes/Rose Hill dimanche dernier. Au point d’éclipser le ministre de la circonscription Kavi Ramano.

Ce dernier, soucieux sans doute de ne pas paraître ridicule, avait peut être choisi de se faire plus discret parce que les photos de la manif du 24 mars 2019 contre le métro où on le voit en compagnie de Tania Diolle manifester contre le projet sont de temps en temps exhibés pour dénoncer les retournements de veste politiciens.

Tania Diolle avec son fan club au lancement du Metro à Quatre-Bornes

Musique, quadricolores, mais aussi des banderoles avec les inscriptions « Quatre Bornes dir enn gran merci à Pravind Jugnauth », tout y était pour impressionner le Premier ministre, qui pourrait récompenser Alan Ganoo pour son dévouement appuyé et sa loyauté ostensible, dépassant même ce qu’un Shawkattaly Soodhun pouvait exprimer, en nommant Tania Diolle à un poste ministériel.

Avec les deux portefeuilles laissés vacants par Nando Bodha et Yogida Sawmynaden, les aspirants ministres se démènent comme de beaux diables pour accrocher l’attention de Pravind Jugnauth et espérer hériter d’un maroquin.

On ne sait pas si le procédé participait aussi à cette quête d’attention et ce décor de se faire à tout prix remarquer, mais ce qui a surpris dans tout ce tam-tam, alors que c’est toujours la galère à la route St Jean, c’est cette garde rapprochée qui ne quittait pas Tania Diolle d’une semelle et qui était reconnaissable à son polo-short frappé de l’inscription d’un hashtag suivi du TD 18.

Cette poussée de narcissisme a choqué non seulement les membres du public, venus en curieux assister au démarrage du tramway en direction de Rose Hill, mais même les partisans de l’alliance gouvernementale, pourtant habitués au culte de la personnalité, n’en revenaient pas. C’est probablement une toute dernière version de comment faire la politique autrement!