photo illustration

Roopesh Salick (47 ans), un habitant de Camp-Carol, dans le sud du pays, est décédé hier après-midi alors qu’il était en observation à l’hôpital Victoria, à Candos, depuis le 30 janvier. Ce Maintenance Officer se plaignait en effet de douleurs à la tête après avoir été agressé par un couple chez lui en janvier. L’autopsie du Dr Sudesh Kumar Gungadin a attribué son décès à une “sepsis craniocerebral hemorrhage”.

C’est l’épouse de Roopesh Salick (41 ans) qui a donné des détails à la police sur les circonstances de son agression. Elle avance que le délit s’est déroulé à son domicile dans la soirée du 24 janvier. Elle dit avoir entendu crier et être tombée sur un dénommé Akash, son voisin, qui a violemment cogné la tête de son époux contre un mur. Après quoi l’épouse d’Akash aurait giflé la victime. La quadragénaire est intervenue pour mettre fin à la bagarre. Selon elle, Roopesh Salick n’avait pas souhaité se rendre à l’hôpital après cette agression, car ne portant aucune blessure externe.

Sauf qu’une semaine plus tard, son époux s’est plaint de douleurs à la tête. Elle l’a ainsi emmené à l’hôpital Nehru et son cas a ensuite été référé à l’hôpital de Candos où il a été placé en observation. Le Maintenance Officer a rendu l’âme hier. La police a arrêté le couple le 8 février et une accusation provisoire d’“assault with premeditation” avait été retenue contre eux. Ils s’étaient acquittés d’une caution de Rs 20 000 chacun et signé une reconnaissance de dettes de Rs 50 000.

Après le décès de Roopesh Salick, la police n’écarte pas la possibilité de les inculper pour meurtre. Selon nos renseignements, ce serait une histoire d’argent qui serait à l’origine de cette dispute.