Photo Facebook : Governement Information Service

Dans le cadre de la visite officielle du ministre japonais des Affaires étrangères, Toshimitsu Motegi, un accord portant sur un don de Rs 240 millions, consacré à la fourniture d’équipements liés à la prévention des catastrophes naturelles, a été signé avec le gouvernement mauricien.

Le ministre Toshimitsu a ainsi rencontré hier le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à la Clarisse House, à Vacoas. Visite qui a été suivie d’une session de travail avec son homologue mauricien, Nando Bodha.

Une proposition pour un prêt concessionnel d’un montant de 30 millions de yens (autour de Rs 1,2 milliard) sera également étudiée par le gouvernement mauricien.

Dans leur déclaration à la presse, les ministres Montegi et Bodha ont tous deux insisté sur la consolidation des relations entre le Japon et Maurice. Nando Bodha a sollicité l’assistance du Japon afin de s’assurer que des pays comme Maurice et les petits États insulaires aient accès au vaccin contre la COVID-19, et ce pour assurer « une reprise rapide de leurs économies ».

Il a expliqué que l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continental en Afrique, à partir du début de l’année prochaine, devrait permettre au Japon « de développer des liens solides » avec l’Afrique et Maurice, qui pourrait être utilisée comme plateforme pour les investissements en Afrique à travers son centre financier.

Toshimitsu Motegi est arrivé à Maurice samedi, à la tête d’une délégation de neuf personnes dans le cadre d’une tournée qui l’aura mené en Tunisie, au Mozambique et en Afrique du Sud. Sa visite s’est déroulée, dès le départ, dans le respect le plus strict des protocoles sanitaires.

Plus de détails dans l’édition du Mauricien du lundi 14 décembre.