Le Caudan Arts Centre (CAC) a lancé The School. Il s’agit de la deuxième phase du projet du CAC dont la concrétisation était prévue fin 2020. « The School est un des axes de développement, à dimension pédagogique du CAC, aux côtés des spectacles et des expositions », fait ressortir Ashish Beesoondial, directeur artistique du CAC.

« Depuis août, The School a commencé son opération avec des ateliers divers. Elle continue à offrir de nouveaux cours », souligne-t-il en ajoutant qu’« au début, nous nous sommes concentrés sur les événements. L’idée était aussi de faire connaître l’espace au public. Nous avons aussi accueilli des expositions.

Et l’ouverture de The School s’insère dans la suite logique de notre projet de départ. Nous nous étions fixé comme objectif de l’ouvrir deux ans après le théâtre, soit fin 2020. On a organisé quelques ateliers, notamment d’art créatif dans le passé, mais c’est maintenant que le projet prend corps. »

Ashish Beesoondial fait comprendre que : « nous souhaitons que tous, grands comme petits, qui suivent des ateliers des métiers du spectacle puissent également offrir des prestations sur les planches du théâtre. The School est un point d’encadrement artistique et l’idée est de créer une banque de talents locaux. Lorsque nous montons des spectacles, nous pouvons puiser parmi eux. C’est un projet qui s’échelonne sur le temps. ».

Selon le directeur artistique, profitant de l’arrêt momentané des spectacles pendant la période de confinement, l’équipe technique avait organisé une présentation sur les tâches des techniciens de théâtre à l’intention du public. Cela avait eu lieu via Zoom. « On a trouvé que ce serait intéressant que les gens qui viennent au théâtre sachent comment il fonctionne et le rôle important des techniciens. »

The School a démarré ses opérations avec un cours de yoga. « Avec la situation sanitaire en cours, des professeurs ont eu à chercher d’autres locaux pour assurer leurs cours. On s’est dit pourquoi ne pas intégrer le yoga dans les opérations. » Elle propose une série de formations artistiques allant du yoga au théâtre en passant par le yoga aérien, le pilates, le deejaying, la danse – jazz, fun dance et danse indienne moderne – des cours de guitare pour débutants.

Plusieurs cours de théâtre sont au programme à l’intention des adultes et des enfants, de même que pour des niveaux pour débutant et avancé. Pierre-Louis Paillusseau, pédagogue et homme de théâtre passionné, propose du théâtre en français à l’intention des adultes uniquement les mardis et les jeudis en début de soirée ; Rachel de Spéville offre, quant à elle, un atelier à l’intention des enfants de 8-13 ans les mardis après-midi, et à l’intention des 14-18 ans les jeudis.

L’objectif est de leur permettre d’aller « à la rencontre d’eux-mêmes en incarnant différents rôles ». Et ajoute-t-elle : « Au théâtre, nous sommes notre propre instrument. L’élève doit donc avoir les outils nécessaires pour maîtriser son corps et sa propre sensibilité. »
Le directeur artistique du CAC propose une formation théâtrale en anglais destinée aux adultes les mercredis en début de soirée. Ceux qui veulent s’essayer aux “stand up comedies” pourraient rejoindre l’atelier de Vince Duvergé les vendredis, ouvert aussi aux adultes. Ces derniers pourront y apprendre l’écriture d’un sketch, l’expression scénique, la diction pour trouver leur style propre et la gestion du stress. Ils pourront éventuellement intégrer le prochain Comedy Club de Vince Duvergé.

À noter que les ateliers sont payants sur une base mensuelle. Un spectacle est prévu à la fin d’une période de formation. Protocole sanitaire oblige, chaque séance accueille une dizaine de participants.