Preetam Matadin, un des amis proches de Soopramanien Kistnen, décédé dans des circonstances troubles, soutient avoir « reçu des coups » de certains policiers, lundi dernier. Il s’est rendu aux Casernes centrales, ce jeudi 21 janvier, pour déposer une plainte.

Accompagné de son avocate, Lovena Sowkee, il allègue avoir été « malmené » par des officiers lundi dernier, alors qu’il assistait à l’enquête judiciaire initiée sur le décès suspect de Soopramanien Kistnen.

« Nous sommes satisfaits du traitement que nous a accordé la CCID. Monsieur Matadeen est venu donner un ‘further statement’ pour clarifier certaines choses », a déclaré son avocate aux Casernes centrales.

Le téléphone de Preetam Matadin a été remis l’IT Unit pour la suite de l’enquête.