Photo illustration

La nouvelle a réjoui les hôteliers affectés à l’hôtel La Pirogue en cette période de déconfinement, soit l’octroi de la prestigieuse certification Travelife, qui est attribuée aux hôtels et aux logements. Autre point fort de cet établissement hôtelier : il s’apprête à rouvrir ses portes après ces deux mois de fermeture avec des mesures sanitaires appropriées. La Pirogue proposera, selon l’établissement, des offres « très intéressantes » aux familles mauriciennes et à tous ceux souhaitant s’évader après ces longs mois de confinement.

Pour pouvoir être éligible à cette certification de développement durable que représente le Travelife Gold, plusieurs aspects ont été pris en compte, portant notamment sur les impacts environnementaux, les actions positives pour le bien-être des employés et la communauté locale, la protection de l’enfance et les droits de l’homme, ainsi que la sauvegarde de la biodiversité. Une certification qui a pour philosophie de fournir une norme de certification innovante pour évaluer, prouver et communiquer les réalisations de développement durable. Pour que La Pirogue atteigne un tel niveau, il y a d’abord eu un suivi de l’audit durant les quelques semaines précédant la fin de l’année 2019.

Un des points forts de l’hôtel repose sur sa technique d’éradication des bouteilles en plastique, l’embouteillage d’eau en bouteilles en verre, tout en prenant en ligne de compte la préservation de l’environnement et l’entraide aux communautés et aux plus démunis. L’hôtel a par ailleurs dans cette même mouvance fait don de packs à 25 000 familles vulnérables de Flic-en-Flac ainsi qu’aux forces vivres de cette région pendant le couvre-feu sanitaire. Autre point distinctif de l’établissement : il possède le centre international de recherche sous-marine de Maurice, qui travaille sur le projet d’érosion de la côte ouest en collaboration avec l’université de Maurice et l’University of Western Australia.