Photo archive

L ors des championnats de Mauricie qui se sont déroulés sur trois jours et qui ont pris fin samedi au stade Maryse-Justin à Réduit, plusieurs bonnes performances ont été enregistrées.

Celle qui sort du lot est la prestation de Liliane Potiron au saut en longueur. En effet, après 11 ans, elle a réalisé un nouveau record national avec un saut de 6,01m, et réalise au passage les minima des Jeux de la Francophonie 2022.

Alignée au saut en longueur et au triple saut, il faut dire que la Mauricienne d’origine rodriguaise a joué de malchance lors de ses premiers essais. Tout d’abord au triple saut, elle a réalisé deux records, maison homologués et elle a connu le même sort au saut en longueur, avec trois records, mais le vent favorable a joué les trouble-fête.

Néanmoins, Liliane Potiron a su garder son sang-froid, et lors de son dernier essai au saut en longueur, elle a effacé l’ancienne marque de Jenna Rima (5,94m), en réussissant un saut à 6,01m. « Pendant la compétition, j’ai eu des vagues d’émotions. Il y a eu de la joie, mais aussi de la déception lorsque mes performances n’ont pu être homologuées. Lorsque j›ai réalisé le record national, je ne savais pas comment réagir, de peur que le vent allait être contre moi, mais cela n›a pas été le cas. Cela restera un des jours les plus mémorables de ma jeune carrière », nous déclare Liliane Potiron. Si c’est fait pour le saut en longueur, au triple saut, ce n’est qu’une question de temps avant qu’elle n’améliore sa marque nationale située à 13,17m.

En ce qu’il s’agit des autres performances, on retiendra le nouveau record manuel au 110m haies réalisé par Jérémie Lararaudeuse. Seul au départ de son épreuve, il a arrêté le chrono à 13″5, soit trois dixièmes de mieux que l’ancienne marque nationale de Judex Lefou (13″8). Les 100 et 200m ont vu le doublé du protégé de Georges Vielliesse, Noa Bibi. En effet, il a remporté l’épreuve reine en 10″61 et le demi-tour de piste en 21″46.

Au niveau des concours, la performance de Jean-Ian Carré au lancer du marteau lui fera certainement intégrer laHighLevelSport Unit. Si la barre pour intégrer les catégories régionale et continentale est fixée à 59,03m et 59,50m respectivement, avec un jet de 60,68m réalisé samedi, le champion de Maurice devrait recevoir prochaine l’allocation allouée à la catégorie continentale.