L’une des deux arches faisant qui ornent Chinatown illuminera désormais les nuits du quartier chinois sis la route Royale à Port-Louis. La cérémonie de lancement de la mise en lumière de cette structure en forme de pagode, érigée en 1989, a eu lieu le 30 septembre dernier, à la veille des célébrations de la Fête de la Lune et de la fête nationale de la République populaire de Chine. L’initiative revient à la Chinese Chamber of Commerce (CCC).

Pour les Chinois, la Fête de la Lune, traditionnellement célébrée le quinzième jour du huitième mois dans le calendrier lunaire, reste la deuxième fête la plus importante après celle du Nouvel An chinois. Elle est le symbole de réunion et réjouissances familiales. « La Fête de la Lune est célébrée le premier octobre cette année et coïncide avec celle de la fête nationale de la Chine. Depuis des années, les commerçants et les habitants de Chinatown se mobilisent pour obtenir l’illumination des deux arches qui surplombe le quartier. C’est chose faite depuis mercredi pour l’une des deux grâce à l’aide financière de la ville de Foshan, province du Guangdong, en Chine, qui est jumelée à la ville de Port-Louis depuis 1989 », a confié à Week-End Pascal Fok Kow, le président de la CCC. C’est d’ailleurs grâce à l’aide financière de la municipalité de Foshan que les deux arches de Chinatown ont été construites en 1989.

Cette cérémonie de lancement du « Lighting of Chinatown » s’est faite en présence du lord-maire de Port-Louis, Mahfooz Moussa Cadersaib, du vice-président de la République, d’Eddy Boisezzon et de la directrice du China Cultural Centre, Zhang Xin Hong. Lors de son intervention, Eddy Boisezzon a félicité la Chinese Chamber of Commerce pour son « dévouement pour la promotion du patrimoine culturel chinois et son engagement à rendre cette partie de la capitale beaucoup plus attrayante. Notre économie et notre patriotisme en sortent grandis ». C’est au rythme de la fameuse danse du dragon, mêlée au son des crépitements de pétards, que l’éclairage de l’arche s’est offert aux yeux des convives et des badauds massés devant le monument. « L’illumination de la deuxième arche devrait se concrétiser d’ici l’année prochaine, toujours grâce au soutien de la mairie de Foshan », indique Pascal Fok Kow.