This file photo taken on November 20, 2015 shows workers sorting coal on a conveyer belt, near a coal mine at Datong, in China's northern Shanxi province. - China's surprise pledge to slash its carbon footprint to zero by 2060 was met with cautious applause, but fresh spending on coal to rev up a virus-hit economy threatens to nullify its audacious bid to lead the world into a low carbon future. (Photo by GREG BAKER / AFP)

Dix-sept mineurs ont été pris au piège dimanche dans une mine de charbon du sud-ouest de la Chine à la suite d’une fuite de gaz, ont indiqué les autorités locales.

L’incident s’est produit dans la mine Songzao, située dans la municipalité de Chongqing (sud-ouest), une immense métropole à quelque 1.800 kilomètres de Pékin.

Une centaine de secouristes ont été dépêchés sur les lieux, ont annoncé sur un réseau social les autorités du district de Qijiang. Elles ont précisé qu’une enquête avait été ouverte.

Selon l’agence de presse officielle Chine nouvelle, un tapis roulant de la mine a pris feu au petit matin dimanche, et provoqué une fuite de monoxyde de carbone à des niveaux dangereux.

La Chine, premier producteur mondial de charbon, est fréquemment le théâtre d’accidents de mine meurtriers du fait de réglementations en matière de sécurité sont souvent peu appliquées.

En novembre 2019, au moins 15 mineurs avaient été tués lors d’un coup de grisou dans une mine de la province du Shanxi (nord). Les autorités avaient mis l’explosion sur le compte d’activités « illégales ».