Photo illustration (Photo by ERNESTO BENAVIDES / AFP)

« Il faut choisir de la façon la plus clairvoyante les vaccins qui seront utilisés », a affirmé le Dr Gaud en conférence de presse, le jeudi 10 décembre.

Le Dr Gaud a indiqué que, selon le dossier de Pfizer-BioNTech, les effets secondaires de leurs vaccins sont plus fréquents chez les jeunes. Les symptômes : de la fièvre, une fatigue anormale et intense, et des douleurs musculaires. Des cas de paralysie faciale ont également été recensés après injection du vaccin de Pfizer.

« Le vaccin Pfizer-BioNTech montre une certaine efficacité mais les résultats restent encore préliminaires », a affirmé cette dernière.

Elle ajoute aussi qu’après le premier jour d’injection, il y a eu deux cas d’allergie extrêmement sévère avec le vaccin Pfizer en Anglettere. « Ce sont des cas particuliers », a précisé le Dr Gaud.

Pour la NCC, il faut “une grande prudence” avec les vaccins étant donné que, pour l’heure, il n’y a que les informations du fournisseur qui sont disponibles.

Le Dr Gaud a réitéré le fait de bien réfléchir et de « ne pas se précipiter ».

Elle est de plus d’avis qu’il faut aussi observer le rapport qualité/prix.