Photo illustration
Cinq centres de traitement des déchets sont en cours de construction dans les stations de transfert à La Chaumière, La Laura, Roche Bois, Poudre d’Or et La Brasserie.
 
Le ministre de l’Environnement, Kavy Ramano, a fait cette annonce hier, mardi 7 juillet, lors de la séance de la Private Notice Question à l’Assemblée nationale.
Il a indiqué que les autorités identifient actuellement des sites potentiels pour la mise sur pied de cinq centres supplémentaires à proximité des régions à forte densité.
 
Ces déchetteries, a souligné le ministre, permettront aux ménages de se débarrasser de certains déchets qui ne sont normalement pas collectés par les autorités locales.
L’initiative, selon lui, peut aider en même temps à résoudre le problème de déversement illégal des déchets et assurer que ceux-ci soient réutilisés et recyclés conformément au concept d’économie circulaire.
 
Le ministre a souligné que la quantité de déchets a augmenté de près de 2,8% l’année dernière, alors que 545 000 tonnes de déchets ont été déversées à Mare Chicose. « La dépendance excessive sur les décharges n’est pas une solution durable », a-t-il déclaré.
Il a ajouté que le gouvernement travaille, avec l’aide de l’Agence française de développement, sur l’élaboration d’une stratégie de gestion des déchets solides.
 
Le ministre a en outre déploré qu’environ 125 millions de bouteilles en plastique (polyéthylène téréphtalate) circulaient sur le marché, ce qui représente quelque 2 500 tonnes de plastique sur une base annuelle. De plus, seulement 40% des bouteilles en plastique sont collectés pour être recyclés.