La destruction des abris de fortune des squatteurs de cité tôles et de cité Malherbes, à Curepipe, se fait actuellement en présence de plusieurs policiers et membres de la SSU, ce jeudi 28 mai.

Les habitants avaient reçu un ordre d’éviction du ministère du Logement le vendredi 22 mai. Les habitants n’ont toutefois pas pu quitter leurs foyers étant donné qu’ils n’ont, pour la plupart, aucun autre endroit où aller.

Pour tenter de contrer cette opération policière, les squatteurs tiennent une mobilisation de résistance pacifique.

Pour rappel, la même menace de destruction de logements plane sur d’autres squatteurs de Pointe-aux-Sables. Des questions sont émises quant à l’urgence d’évacuer ces terres en plein confinement dû à la pandémie de Covid-19.