Le Club M version JIOI 2019 pourrait voir plusieurs de ses joueurs être mis sur la touche afin de rajeunir cette sélection en juin

Cela fait environ un mois que la sélection nationale est orpheline d’entraîneur. Mais cela pourrait changer dans quelques jours. Selon la presse africatopsport, l’Algérien Mankour Boualem, 49 ans, serait le prochain candidat à ce poste et ce jusqu’à la fin d’année.

Mankour Boualem, sera-t-il le prochain
sélectionneur du Club M ?

Après le retour raté du Brésilien Francisco Filho à la tête du Club M en janvier dernier lors du tournoi Bangabandhu Gold Cup au Bangladesh, la sélection nationale pourrait avoir un nouvel entraîneur à sa tête. Néanmoins, sa venue n’a toujours pas été officialisée par la MFA. « Il faut savoir que rien n’a été confirmé jusqu’à maintenant. Après les inconvénients à la Coupe d’Afrique des Nations de futsal, nous avons préféré envoyer le dossier de Mankour Boualem au ministère de l’Automisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, afin que le ministre nous donne son avis. Mais il faut savoir que la décision finale reviendra à la MFA », nous déclare Samir Sobha, président de la MFA.

De 1988 à 2019, l’Algérien a accumulé de l’expérience dans le monde du football, démarrant comme stagiaire dans la Ligue de Bretagne lors de ses débuts. En 2000 il devient vice-champion de France avec le Stade Rennais, et par la suite, de 2001 à 2002, il devient superviseur adjoint de l’AS Vitrée toujours en France. Une saison plus tard, il rejoint la Ligue 2 comme entraîneur de l’équipe réserve du FC Lorient. Il connaît quelques clubs au République Démocratique du Congo dont le FC Saint Eloi Lupopo, mais a aussi travaillé au Maroc et en Tunisie.

Si son dossier est approuvé, il sera à sa première comme sélectionneur national, lui qui avait dirigé les Léopards U17, surnom du RD Congo en 2014-2015.