L’élection de facto de Bruno Julie a été avalisée hier au siège du COM (Photo d'archives)

L’élection au sein de la Commission des athlètes sous l’égide du Comité olympique mauricien (COM) se tiendra définitivement le lundi 22 février de 16h à 18h au siège de cet organisme à Trianon. Cette décision a été prise hier en fin d’après-midi à l’issue d’une réunion tenue avec les responsables des fédérations dont les représentants sont candidats et les membres de l’organisme olympique, en présence du commissaire électoral, Irfan Rahman. L’autre décision importante demeure la validation de l’ancien boxeur Bruno Julie en tant que représentant des athlètes au niveau des Olympiens.

Bien que présent en tant qu’observateur, Irfan Rahman a tout de même proposé deux options concernant la candidature de Bruno Julie, qui se trouve être l’unique candidat masculin dans la catégorie de ceux ayant participé à une des deux dernières éditions des Jeux Olympiques : Soit recommencer l’exercice de candidatures à zéro, soit avaliser la candidature du médaillé de bronze olympique. Et ce, afin d’éviter sans doute toute polémique vu que le COM avait dans un premier temps proposé les noms de deux autres boxeurs, à savoir Merven Clair et Richarno Colin, qui s’étaient par la suite désistés. Au bout du compte, les membres présents ont opté à l’unanimité pour la confirmation de Bruno Julie. Pour rappel, la candidature de ce dernier avait été approuvée par le comité directeur de l’Association mauricienne de boxe.

Il est également à rappeler que, dans un premier temps, une certaine incertitude régnait quant à l’éligibilité de la candidature de Bruno Julie. Et ce, du au fait que ce dernier obtient une allocation du ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs en tant qu’entraîneur de l’équipe régionale de Trèfles/Rose-Hill. Ce qui est contraire aux statuts du COM. Toutefois, au cours d’une conversation téléphonique avec Philippe Hao Thyn Voon, président du COM, Jérôme Poivey, responsable légal du Comité international olympique, devait demander plus de souplesse et d’accepter la candidature de l’ancien boxeur vu son statut. De ce fait, l’élection ne concernera donc que trois athlètes au niveau féminin du côté des Olympiens, un athlète masculin et un athlète féminin du côté de ceux ayant participé à une des deux dernières éditions des Jeux du Commonwealth.

Au niveau des Olypiennes, sont donc en lice l’haltérophile Roilya Ranaivosoa, la judokate Christianne Legentil et l’ancienne spécialiste du demi-fond Annabelle Lascar-José. Concernant la catégorie des Jeux du Commonwealth, la course se jouera entre le badiste Julien Paul, le cycliste Dylan Reddy, la pongiste Caroline Ramasawmy, et les lutteurs Guylian Bandou et Katoushsia Paradhaven. Il est à noter que treize athlètes seront appelés à voter. Outre les candidats en lice, ce seront Stephan Buckland, Aurélie Halbwachs, Ravi Bhollah et Bryan Chan Yuk Fo.