VIVIAN GUNGARAM

Vivian Gungaram n’effectuera pas son retour au sein du comité directeur du Comité olympique mauricien (COM). Sollicité depuis un certain temps par le président de cet organisme, Philippe Hao Thyn Voon, le président de la Mauritius Athletic Association (MAA) avait dans un premier temps demandé un temps de réflexion, avant de décliner finalement hier après-midi l’offre d’occuper le poste de secrétaire général. Vu l’absence d’opposition dans le cadre de l’assemblée générale élective prévue le jeudi 29 courant au siège du COM à Trianon, il aurait alors retrouvé ce poste qu’il avait occupé pendant deux mandats, soit de 2009 à 2013, et de 2013 à 2016.

Contacté hier après-midi, Vivian Gungaram explique en ces termes les raisons de son refus : « Certes, suite à ma rencontre avec Philippe Hao Thyn Voon, qui demeure un bon ami, j’avais demandé un temps de réflexion. Au bout du compte, je lui ai fait comprendre que je ne suis pas intéressé par cette offre, vu qu’il me sera difficile de changer grand-chose au niveau du COM. » Pour rappel, outre le poste de secrétaire, il avait également occupé celui de vice-président pendant deux mandats au sein de cet organisme alors dirigé par Chintamun Rambocus. Par la suite, il avait affronté ce dernier en deux occasions, mais n’avait pu se faire élire au sein du comité directeur.

De son côté, Philippe Hao Thyn Voon nous a confirmé la décision prise par Vivian Gungaram. « Je respecte son opinion et je n’ai aucun reproche à lui faire. D’ailleurs, il m’a confirmé qu’il sera présent à l’assemblée générale. » Avec ce refus, le suspense est de mise à ce qui occupera ce poste. Est-ce que ce sera Yousouf Bayjoo, président de la Fédération de tir à l’arc qui assume actuellement l’intérim suite au départ de Kaysee Teeroovengadum, à l’issue du problème survenu lors des derniers Jeux du Commonwealth tenus à Gold Coast en Australie ? La situation devrait sans doute s’éclaircir au cours des prochains jours.