La piscine de Côte d’Or est dotée de plots aux normes olympiques

La semaine dernière, la Mauritius Multisport Infrastructure Ltd (MMIL) a annoncé le nom du directeur de son High Performance Centre (HPC). Il s’agit Yannick Lincoln, cycliste et vététiste, qui a accompagnera les sportifs se trouvant dans la liste de la High Level Sports Unit. Ce dernier, multiple vainqueur du tour de Maurice et champion d’Afrique de VTT marathon en 2016, a été nommé directeur de cette instance.

Yannick Lincoln est détenteur d’un Master en sciences et techniques des activités physiques et sportives de l’université SabatierToulouse III. Il a accumulé de l’expérience en tant que biocinéticien, en d’autres mots, en tant que scientifique du sport, au Synergy Sport & Wellness Institute. Ce qui fait de lui le candidat idéal pour ce poste. Avec son équipe, il aura pour mission de partager ses connaissances dans les différents domaines nécessaires afin d’accompagner les athlètes à un autre niveau.

En partenariat avec la Team Mauritius, une nouvelle unité du ministère de l’Auto-nomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (MAJSL), le HPC sera le premier du genre à Maurice.Cette instance fonctionnera selon les normes internationales. Ce centre devrait avoir un impact considérable sur la progression des sportifs voulant atteindre un tout autre palier dans leur carrière. Les facilités qui seront mises à la disposition des sportifs mauriciens ne pourront qu’être bénéfiques.

En ce qu’il s’agit du Complexe Sportif de Côte D’Or, la piste synthétique d’athlétisme devrait être complétée d’ici à la fin du mois. Avec le projet Horizon Paris 2024, les autres infrastructures commenceront à prendre forme.