Photo : Immedia

L’agence Immedia remet le couvert le 5 septembre prochain pour le grand concert hommage à Johnny Hallyday qu’elle organise à l’initiative du ténor Jean-Michel Ringadoo. Annoncées début mars, deux représentations étaient prévues fin avril au Caudan Arts Centre. La Covid en a décidé autrement, il faudra attendre près de deux mois, mais la détermination et l’enthousiasme des artistes reprennent de plus belle. Et les organisateurs croisent les doigts pour que Nathalie Baye puisse faire le déplacement.

Johnny Hallyday, Le tribute sera le premier grand événement que l’agence Immedia organise, après la crise de la Covid-19 qui a mis tout le secteur culturel à l’arrêt. Dans la perspective de l’édition qui a été annulée, le directeur d’Immedia Rama Poonoosamy s’était mis en contact avec la comédienne Nathalie Baye, qui a vécu avec Johnny Hallyday de 1982 à 1986, union dont est née celle que l’on connaît maintenant comme la comédienne Laura Smet.

Nathalie Baye avait prévu de faire le déplacement les 29 et 30 avril, intéressée à la fois de revenir sur les pas de cet ancien amour, dans cette île où elle a séjourné avec Johnny Hallyday, et curieuse d’entendre les chansons de Johnny interprétées par un ténor lyrique. Si Maurice aura rétabli les liaisons aériennes avec la France à cette date, elle pourrait être du public. Aussi Rama Poonoosamy explique-t-il qu’elle espère retourner au Royal Palm où elle avait séjourné avec le rocker français.

La formation réunit autour du ténor Jean-Michel Ringadoo, cinq musiciens et trois choristes qui naviguent dans le monde du rock mauricien ou du chant depuis des années. Ayant commencé à préparer ce concert fin 2019, ils étaient déjà fin prêts au moment de l’entrée en confinement. Ils ont néanmoins repris les répétitions depuis le début du mois et ne changent pas d’un iota le concert qu’ils avaient préparé.

Directeur musical avec le claviériste Vincent Nombro, Thibault de Robillard explique qu’ils ont choisi les meilleures chansons de Johnny, qui restent les mêmes de toute façon avec ou sans Covid. Jean-Michel Ringadoo expliquait dans une conférence de presse donnée le 1er juillet, que les artistes ont tout de suite décidé de reprendre l’aventure. « Je sais bien que je reprends le micro après trois mois d’interruption, mais j’ai quand même maintenu quelques entrainements quotidiens pour maintenir la forme. Nous donnons rendez-vous à tous les fans de Johnny et pour les plus jeunes, ce sera une belle expérience de vivre un concert en live. »

Un ténor pour le rock

Immedia prépare ce report avec les mêmes partenaires, mais certains d’entre eux ont voulu revoir la nature de leur participation à la baisse, en raison du contexte économique qui a dramatiquement changé. Une seule représentation étant programmée, avec seulement 300 places mises en vente, il ne vaut mieux pas tarder pour réserver son billet. Comme pour les autres spectacles du Caudan Arts Centre, les spectateurs devront porter le masque, sauf contre-ordre d’ici là.

Jean-Michel Ringadoo s’est surtout illustré dans des œuvres lyriques ces dernières années, favorisé en cela par le retour des opéras et opérettes dans le répertoire mauricien. Il a aussi fait ce choix pour travailler davantage sa voix. Mais il a aussi été auparavant un heavy rocker des plus méritants, ayant fait partie de cinq groupes mauriciens qui ont laissé de vifs souvenirs : Craze, Arcane, Paranoïd, Feedback et le groupe de metal IFN. Il y a d’ailleurs croisé plusieurs des musiciens qui joueront avec lui le 5 septembre.

S’il est personnellement un grand amateur de hard rock, la figure beaucoup plus ouverte de Johnny Hallyday intéresse le ténor non seulement pour la tessiture de sa voix, mais aussi pour sa personnalité. La star a en effet su populariser le rock n’ roll en France et dans les pays francophones comme personne. À ce chapitre, les chiffres sont impressionnants. En 57 ans de carrière, Johnny Hallyday a sorti 80 albums, dont 6 disques de diamant, 40 disques d’or et 22 de platine. Il a réalisé 184 tournées, donné 3250 concerts qui auraient réuni 29 millions de spectateurs. Et ses disques se seraient vendus à 110 millions d’exemplaires !