Les automobilistes se rendant vers la capitale, ce mardi, devront prendre leur mal en patience. Un embouteillage conséquent s’est formé sur l’autoroute à hauteur de Camp-Chapelon.

Un barrage policier installé à une intersection plus loin en serait la cause. Face au flot important de véhicules sur les routes, malgré le confinement, les policiers n’en contrôlent qu’une poignée. Alors qu’un dispositif spécia y est déployé.

La circulation retrouve quelque peu sa fluidité avant l’entrée menant vers Caudan.