Le contrôle des prix sur les barres de fer est imminent. La dernière réunion organisée par le ministère du Commerce avec les importateurs de ce matériau de construction est arrivée à la conclusion que des détaillants pratiquaient des prix exorbitants. Au cours de ces deux réunions organisées par le ministère avec les importateurs, ces derniers ont affirmé que les frais d’importation avaient augmenté. Avant d’ajouter que certaines quincailleries qui pratiqueraient des prix abusifs.

Interrogé sur les retombées de ces deux réunions, le secrétaire permanent du ministère du Commerce et de la Protection des consommateurs, Jaganathan Rangan, explique que le ministère a analysé les coûts d’importation de quasiment tous les importateurs concernés.
« Nous avons réalisé qu’il y a effectivement des facteurs externes, comme l’appréciation du dollar, la hausse du coût du fret, la majoration du Demurrage Fee… Mais nous pensons que les importateurs auraient dû amortir une partie de ces hausses pour stabiliser le prix sur le marché », dit-il encore.

Il devait aussi faire ressortir que, dans les régions rurales, « il existe une dictature des prix, surtout là où il n’y a qu’une seule quincaillerie ». Il ajoute : « très souvent, dans les endroits retirés, les consommateurs n’ont pas le choix et doivent accepter le diktat des commerçants. » Le ministère a initié une enquête sur l’ensemble des quincailleries et est arrivé à la conclusion que « certains ont quand même pu réduire les prix des barres de fer » sur le marché.

« Nous sommes toujours en train d’analyser la situation. Nous allons convoquer une autre réunion avec les importateurs pour mettre les faits devant eux. À ce jour, je suis d’avis qu’un contrôle des prix sur la barre de fer est pratiquement inévitable », lance le secrétaire permanent en ajoutant que « le gouvernement viendra de l’avant avec une politique de contrôle des prix des barres de fer ».

Actuellement, les prix de la barre de fer dans certaines quincailleries ont flambé, à l’instar de la barre de fer de 8 mm, qui passe d’environ Rs 98 à plus de Rs 100. Celle de 15 mm est vendue à Rs 400, au lieu de Rs 380. Une hausse qui impacte les coûts de construction de manière conséquente. Depuis l‘année dernière, le prix des barres de fer a connu une hausse de 45% sur le marché local.

Le ministère du Commerce considère que ces augmentations ne sont pas justifiées, tout en constatant que certaines quincailleries favorisent une pénurie artificielle. Cette dernière serait en fait une manière pour ces commerçants d’anticiper une éventuelle hausse des prix des barres de fer sur le marché local.