Le chef du gouvernement s’est élevé contre ceux ayant logé une demande de Judicial Review et une contestation constitutionnelle contre l’État, dans le sillage de la réforme du plan de pension, CSG, qui remplace la NPF.

« Lopozision pe donn tou zot sipor a sa bann gro palto-la ». Tels étaient les mots du Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors d’un dîner offert en l’honneur des seniors à Réduit, à l’initiative de la Tamil League, ce lundi 14 décembre.

Il a soutenu qu’il se battra jusqu’au bout. « Zot dir kifer pa diminie zot pansion. Bann gro palto ki pe konteste. Sa mo pa aksepte », a-t-il scandé.

Lors de son discours, égratignant les dirigeants de l’opposition qui contestent cette réforme, il a affirmé que ces derniers n’ont “aucun respect” pour la démocratie du pays.

Pravind Jugnauth a également rappelé que dans l’optique d’améliorer la qualité de vie des ainés, 250 médecins additionnels ont rejoint l’équipe de médecin à domicile. Une décision qui a coûté à l’Etat Rs 150 millions.