Shah Javed Khadarun, un électeur de la circonscription No 8 (Moka/Quartier-Militaire), contestait les législatives de 2019 et réclamait ainsi l’invalidation des élections des élus devenus membres du gouvernement, soit le Premier ministre Pravind Jugnauth, la Vice-première ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun et le ministre du Commerce Yogida Sawmynaden.

Toutefois, alors que la contre-pétition des élus a déjà été entendue devant les juges David Chan Kan Cheong et Karuna Devi Gunesh-Balaghee, le pétitionnaire avait dernièrement adressé une correspondance au chef juge Asraf Caunhye pour faire part de son intention de retirer sa pétition électorale.

Devant les juges Chan Kan Cheong et Gunesh-Balaghee, Me Gavin Glover, SC, a confirmé la requête de son client pour le retrait de la pétition électorale. Les parties adverses n’ont pas objecté à la demande. Me Ravind Chetty, SC, qui représente les élus, a toutefois demandé que le pétitionnaire s’acquitte des frais quant à ce retrait. Les juges ont par la suite avalisé celui-ci.

Le jeune homme, un habitant de Moka, dans une déclaration à la presse à sa sortie du tribunal, a expliqué les raisons de son désistement : « An tan ki sitoyen morisien mo ti trouve ki mo bizin met sa petisyon la ek ti ena sa dele 21 zour pou rant petisyon-la. Aster mo trouve ki ena kiksoz pli inportan pou fer ek mo ena osi mo bann okipasion personel. apre reflexion mo pann trouve ki bizin al de lavan avek petition. Ena boukou dimounn pe kritike me monn trouve ki ti bizin tir petisyon-la, alor monn tir li. »