Photo d'illustration

La Government Services Employees Association (GSEA) a décidé d’accorder un ultimatum de 15 jours au ministre des Administrations régionales, Anwar Husnoo, « pour user de son influence » auprès du ministre des Finances, Renganaden Padayachy, afin d’accorder aux pompiers l’allocation de Rs 15 000 pour avoir travaillé durant la période de couvre-feu sanitaire.

Le président de la GSEA, Radhakrishna Sadien, qui a rencontré Anwar Husnoo à son bureau, jeudi après-midi, soutient que ce dernier lui a confié qu’il « avait formulé dans le passé une requête dans ce sens au ministère des Finances ». Il ajoute que le ministre lui aurait confié « qu’il y a des problèmes de liquidité et que c’est pour cela que la requête ne pouvait être entretenue ». Cependant, à la suite de sa rencontre avec la GSEA, qui représente les intérêts des pompiers, Radhakrishna Sadien a soutenu que « Anwar Husnoo a affirmé qu’il formulerait une nouvelle requête au Grand argentier ».

Face à cette situation, la GSEA a alors décidé d’accorder au ministre un ultimatum de 15 jours pour engager des négociations avec celui des Finances. « Passé ce délai, les pompiers n’auront d’autres choix que de descendre dans la rue au courant du mois d’octobre. Nous avons fait comprendre au ministre que les pompiers s’impatientent et ne savent toujours pas pourquoi peu de considération est accordée à leur sort en ce moment », a déclaré le président de la GSEA. Il ajoute : « En sus du non-paiement de cette allocation de Rs 15 000, les pompiers n’ont pas droit au “time-off” en ce moment. De plus, plusieurs items liés aux uniformes de 2018-2019 n’ont pas été accordés. »

Radhakrishna Sadien a aussi laissé entendre qu’une manifestation dans les rues de la capitale avait été initialement prévue pour le 21 octobre prochain. Mais en raison de cette rencontre, la GSEA a décidé d’accorder un délai de 15 jours au ministre Husnoo pour résoudre les problèmes des pompiers. Il devait aussi dire au ministre que les conditions de travail des pompiers sont « déplorables » en ce moment. « Une visite sur les lieux de travail du ministre s’impose », a-t-il insisté.

Le syndicaliste a aussi souligné que, pour cette année, les pompiers n’ont pas encore obtenu de nouveaux uniformes et déplore que plusieurs postes soient restés vacants. « Nous, de notre côté, on a conseillé aux pompiers de rester mobilisés, même si la manifestation du 21 octobre prochain a été annulée. Les pompiers ont décidé de donner la chance au ministre Husnoo de négocier avec celui des Finances. Passé le délai de 15 jours, nous allons descendre dans les rues de Port-Louis pour manifester, car notre patience à des limites », a souligné le président de la GSEA.