Photo d'illustration

Le collège Lorette de St-Pierre et la Rampersad Goburdhun Government School sont fermés ce jeudi 22 juillet et ce vendredi 23 juillet, suite à la détection de cas positifs à la Covid-19 parmi ceux fréquentant ces établissements. Ainsi, des exercices de nettoyage et de désinfection des salles de classe sont prévus.

De nombreux établissements scolaires à travers le pays, dont le collège de Lorette de Quatre-Bornes, le collège de St-Joseph ou encore le Hindu College, ont été dans l’obligation de fermer leurs portes ces deux dernières semaines dû à la Covid.

Par ailleurs, placée en quarantaine, une deuxième élève de l’école primaire de Swami Sivananda, à Tyack, a été testée positive à la Covid. Elle se trouvait dans la classe d’une enseignante, qui avait été testée positive.

Les parents des élèves sont dans le flou et attendent des directives du ministère de la Santé ou de l’Éducation. Suivant le premier cas et après une manifestation des parents, un exercice de “mass testing” avait eu lieu le samedi 10 juillet dans la localité.

Les cours ont repris normalement pour les autres classes de la Swami Sivananda Government School, à l’exception de celle de Grade 4 Blue. Les parents ne savent pas quand leurs enfants pourront reprendre l’école.

Dans le milieu éducatif ainsi qu’au niveau des parents, l’on se demande pendant combien de temps cette situation perdurera. « On ferme l’école cette semaine parce qu’il y a un cas positif, et s’il y en a un autre la semaine prochaine, on va encore fermer, et ainsi de suite. Pourquoi ne pas fermer pendant un certain temps et poursuivre les cours en ligne ? Cela permettrait, au moins, de briser la chaîne de contamination parmi les élèves », suggère un recteur.