Photo d'illustration

En vue de l’Eid Ul Adha, célébrée le mercredi 21 juillet, le National Communication Committee (NCC) encourage la communauté musulmane à respecter les règles sanitaires strictes durant ses trois jours de fête.

Le NCC autorisera ainsi le sacrifice, communément appelé le Qurbani, dans les zones rouges avec, toutefois, plusieurs conditions.

En effet, aucun individu ne sera autorisé à quitter les zones rouges pour récupérer les animaux.

Le paiement des animaux devra se faire par virement bancaire ou par une tierce personne qui ne se trouve pas en zone rouge.

Les chauffeurs responsables de la livraison des animaux, le boucher et les helpers devront obligatoirement faire une demande pour l’obtention d’un permis special auprès de la police. Ce permit sera valable du 18 au 22 juillet.

De plus, pas plus de cinq personnes ne seront autorisées sur un camion.

Par ailleurs, uniquement les rassemblements de 15 personnes, incluant l’Imam et le boucher, seront permis. Les rallyes seront interdits.

La fête communément appelée “BakrEid” est marquée, comme dans les autres pays qui observent cette célébration, par l’abattage d’animaux (bœufs ou moutons) en présence de religieux. Ce rite est observé en hommage à Abraham (Ibrahim) et le sacrifice qu’avait fait celui-ci, ainsi qu’évoqué dans le Coran et dans la Bible.

A savoir qu’une centaine de cas de Covid ont été répertoriés à Maurice ce jeudi 15 juillet.

Plus de details dans le point de presse de la NCC ce jeudi 15 juillet.